Maladies des poissons les plus courantes
Vous vous inquiétez parce que vos poissons se comportent étrangement ou que leur apparence a changé ? Lisez la suite pour obtenir une vue d'ensemble des principales maladies des poissons et de la manière de les combattre.
Parasites des muqueuses et des branchies
Symptômes: les muqueuses et les branchies des poissons d'aquarium sont parfois infectées par des parasites sans que cela ne soit visible car les infections mineures sont généralement asymptomatiques, et la plupart des pathogènes potentiels sont microscopiques. Les symptômes apparaissent uniquement dans les cas graves et sont, malheureusement, souvent non spécifiques. Les poissons peuvent présenter une opacité des muqueuses et une respiration anormale ou encore se frotter contre les objets de l'aquarium.

Cause: parmi les parasites des muqueuses et des branchies, les plus connus sont des protozoaires, comme les Costia, Trichodina et Chilodonella, ainsi que des Ichthyophthirius et Oodinium (décrits ci-après). Les métazoaires comprennent des vers de la peau et des branchies des genres Gyrodactylus et Dactylogyrus.

Remède: vous pouvez trouver des médicaments appropriés dans les animaleries. N'oubliez pas que le soin porté au bien-être des poissons se reflète sur la santé de leur système immunitaire, qui leur permet de repousser eux-mêmes les pathogènes.
Maladie des points blancs
Symptômes: vos poissons présentent des points blancs de la taille d'une tête d'épingle sur la peau et les nageoires. Leurs muqueuses peuvent également peler à certains endroits. Les poissons se frottent contre des objets et ont des difficultés à respirer. Notez que les points blancs n'apparaissent qu'au cours de l'infection. Vous devez envisager une ichtyophthiriose (maladie des points blancs) dès l'apparition des premiers symptômes non spécifiques et commencer le traitement le plus rapidement possible.

Cause: les symptômes ont pour origine un parasite unicellulaire de la peau appelé Ichthyophthirius, généralement introduit à l'ajout de nouveaux poissons dans l'aquarium. Ce parasite infecte la quasi-totalité des poissons, quelle qu'en soit l'espèce, et peut se propager rapidement.

Remède: procédez sans attendre à un changement partiel de l'eau, et procurez-vous immédiatement les médicaments nécessaires auprès d'un revendeur spécialisé afin de traiter l'infection. Veillez à respecter scrupuleusement les précautions d'emploi et les indications thérapeutiques figurant sur les produits. Dans la plupart des cas, plusieurs cycles de traitement consécutifs sont requis.
Pourriture des nageoires et érosion de la bouche
Symptômes: les nageoires des poissons infectés sont effilochées, et leurs bords peuvent apparaître blanchâtres. Bon nombre des poissons atteints présentent également des plaies ouvertes, en particulier à la base des nageoires. Les muqueuses et les yeux peuvent sembler opacifiés. En cas d'érosion, la bouche des poissons est généralement recouverte d'un duvet cotonneux blanchâtre et affiche des lésions tissulaires.

Cause: ces infections sont causées par des bactéries. Cependant, elles témoignent souvent d'un autre mal car elles ciblent principalement les poissons au système immunitaire affaibli, infestés par des parasites, maintenus dans de mauvaises conditions ou, de manière générale, stressés.

Remède: outre l'administration d'un médicament approprié, il est vital de veiller à l'amélioration des conditions environnementales des poissons, à la réduction de leur stress et à la stimulation de leur état de forme. Pour cela, il convient notamment de procéder à un changement partiel de l'eau, de nettoyer le substrat, d'optimiser la qualité de l'eau, de proposer aux poissons une alimentation boostant leur condition physique et de contrôler la population de l'aquarium (en évitant la surpopulation et en tenant compte de la compatibilité sociale des espèces). Les revendeurs spécialisés disposent de médicaments efficaces à administrer conformément à leurs instructions. N'utilisez jamais d'antibiotiques sans prescription d'un vétérinaire
Infections fongiques
Symptômes: des dépôts cotonneux blanchâtres apparaissent sur la peau et les nageoires et finissent souvent par se former sur les bords de plaies ou autour d'inflammations.

Cause: les infections fongiques sont déclenchées par des spores fongiques, par ex. du genre Saprolegnia, présents dans l'eau. Elles touchent principalement les poissons au système immunitaire affaibli, blessés ou dont les muqueuses présentent des lésions.

Remède: les infections fongiques peuvent être traitées à l'aide de médicaments disponibles auprès des revendeurs spécialisés. Vous ne devez toutefois jamais oublier qu'il s'agit d'infections secondaires dont vous devez identifier et soigner la cause principale. Vous devez, par conséquent, améliorer les conditions de vie (paramètres de l'eau, etc.) de vos poissons et vous assurer qu'ils ne sont pas victimes d'une infection parasitaire ou bactérienne.

Vous devez également contrôler la population de votre aquarium : vos poissons s'entendent-ils bien entre eux ? Répondent-ils aux mesures (par ex. alimentaires) visant à stimuler leur condition physique ? Parallèlement, vous devez déterminer la cause du problème. Les paramètres de l'eau sont-ils corrects ? La température est-elle adaptée aux espèces de poissons peuplant l'aquarium ? Les poissons ne sont-ils pas blessés ?
Tuberculose des poissons
Symptômes: les poissons présentent un ventre creux ou gonflé. Ils peuvent développer un proptosis, et des parties de leurs nageoires peuvent être raccourcies et effilochées. Ils semblent éclaircir, et leur peau est enflammée. Dans bon nombre de cas, leurs écailles s'hérissent voire tombent. Les poissons touchés paraissent apathiques et s'isolent. Notez qu'aux premiers stades de la maladie, vos poissons peuvent avoir l'air d'aller bien car les pathogènes se propagent d'abord dans les organes internes.

Cause: la tuberculose des poissons est provoquée par des bactéries du genre Mycobacterium. Ces bactéries sont naturellement présentes dans l'aquarium et affectent principalement les poissons au système immunitaire affaibli, stressés ou âgés. La tuberculose des poissons peut progresser lentement ou très rapidement voire demeurer latente, mais elle est toujours infectieuse.

Remède: les poissons bénéficiant de bonnes conditions de vie ne souffrent généralement pas de tuberculose. Cette dernière ne peut pas être traitée par voie médicamenteuse, mais vous pouvez stopper sa progression. Il est primordial d'améliorer les conditions de vie de vos animaux. Adaptez les paramètres de l'eau à la population de votre aquarium, effectuez régulièrement des changements d'eau partiels et n'utilisez que des aliments de haute qualité. Vérifiez, par exemple, la densité de poissons. Notez que dans certains cas extrêmement rares, les mycobactéries peuvent infecter les plaies ouvertes des humains, provoquant une modification locale de la peau bénine et soignable. Aussi, pour des questions d'hygiène, si vous avez des plaies sur les mains, munissez-vous de gants adaptés avant de les plonger dans l'aquarium.
« Maladie des trous dans la tête »
Symptômes: de petits « trous » commencent à se développer, en particulier sur la tête des poissons, puis s'élargissent. Dans bon nombre de cas, des boutons blanchâtres apparaissent. Les poissons semblent « rongés ». 

Cause: la cause exacte de cette maladie n'est pas formellement identifiée, mais on pense qu'un groupe de parasites intestinaux unicellulaires, tels que les Hexamita, en est au moins en partie responsable. Parmi les facteurs clés du développement de cette maladie figurent la présence de bactéries, peut-être un manque de minéraux ou de nutriments, des paramètres de l'eau incorrects et les aliments.

Remède: les poissons touchés doivent recevoir une alimentation aussi variée et riche en nutriments que possible (n'utilisez que des aliments de haute qualité). Veillez à offrir à vos poissons un environnement non stressant et des paramètres de l'eau idéaux. S'agissant notamment des cichlidés, le stress social dû à une composition inadaptée de la population de poissons est souvent à l'origine de la maladie. Les animaleries disposent de médicaments destinés au traitement des parasites intestinaux unicellulaires.
Maladie du velours
Symptômes: les poissons souffrant de cette maladie semblent recouverts d'une poussière dorée ou de sucre glace. Cette couche velouteuse jaune-grisâtre apparaît d'abord sur les nageoires et les branchies avant de se propager à tout le corps. Les poissons sécrètent de plus en plus de mucus, ont des difficultés à respirer, se frottent contre des objets et contractent leurs nageoires. Ils refusent également souvent de se nourrir.

Cause: cette maladie est provoquée par des dinoflagellés de l'ancien genre Oodinium (aujourd'hui appelé Piscinoodinium), introduits dans l'aquarium par de nouveaux habitants.

Remède: les revendeurs spécialisés disposent de médicaments efficaces à administrer conformément à leurs instructions, notamment en termes de durée du traitement.
Intoxication à l'ammoniac ou aux nitrites
Symptômes: les poissons présentent d'importants problèmes respiratoires et peuvent venir chercher de l'air à la surface de l'eau. Ils semblent souvent apathiques ou nagent frénétiquement. Ils sont pâles et nerveux.

Cause: les affections des poissons ne sont pas toujours dues à des pathogènes ou des parasites. Elles sont parfois symptomatiques d'une intoxication résultant d'une quantité excessive d'ammoniac ou de nitrites dans l'eau.

Remède: de manière générale, regardez du côté des conditions de vie. La population de poissons est-elle trop dense ? Le cyclage biologique de l'aquarium a-t-il été correctement réalisé ? Les poissons ont-ils été suralimentés ? Des cadavres d'animaux ont-ils été oubliés ? Les poissons ont-ils récemment reçu des médicaments susceptibles d'avoir été détruits par la biologie du filtre ? 

Vérifiez les teneurs en ammoniac et nitrites de l'aquarium. Si elles sont élevées, procédez immédiatement à un changement partiel de l'eau. Des teneurs élevées en ammoniac et nitrites témoignent toujours d'une filtration biologique défaillante ou inadaptée. N'oubliez pas de bien nettoyer le filtre pour éviter de dégrader les bactéries de filtration. Un produit d'ensemencement bactérien est conseillé dans ce cas spécifique, ainsi qu'au cours du cyclage de l'aquarium.

Tetra Medica FungiStop

Médicament à haute efficacité contre les champignons, les infections bactériennes cutanées et en cas de plaies.

Tetra Medica HexaEx

Médicament hautement efficace agissant contre les flagellés endoparasites.
AUTEUR: Tetra GmbH
DATE: 05.04.2017