« Apprenez à connaître vos animaux »
Les aquariophiles sont souvent motivés par la beauté des créatures aquatiques, aux couleurs éclatantes et aux formes des plus fascinantes. La plupart des propriétaires d'aquarium souhaiteraient immortaliser cette remarquable diversité, mais photographier des poissons, crevettes et autres animaux aquatiques relève souvent de l'exploit. C'est pourquoi nous avons demandé au photographe animalier Peter Uhl* de nous dévoiler quelques astuces pour y parvenir.
© Fotoschule des Sehens
M. Uhl, pourquoi avons-nous tant de mal à prendre de jolies photos de nos propres poissons ?
Globalement, il existe trois difficultés majeures, la première étant de réussir à photographier les animaux sans qu'ils ne soient flous. La deuxième concerne le problème récurrent des reflets et la troisième, et pas des moindres, le rendu des couleurs, qui n'est pas toujours fidèle. Ces problèmes peuvent être notamment résolus par l'utilisation d'un flash externe.
Qu'est-ce qu'un flash externe ?
Contrairement à un flash intégré, le flash externe est séparé de l'appareil photo. Un capteur sans fil déclenche le flash au moment où la photo est prise, ce qui vous offre plus de liberté dans le choix de l'éclairage (par le haut ou le côté, par ex.). Les flashs fixés sur les appareils, quant à eux, peuvent créer des reflets disgracieux sur vos photos. Mais la beauté du rendu photographique ne dépend pas uniquement du matériel utilisé. Vous devez également observer vos animaux avant et pendant les prises de vue.
Je dois donc regarder mes animaux avant même de me saisir de mon appareil photo ?
C'est ça ! Apprenez à connaître vos animaux. Vous déterminerez ainsi leur comportement de nage et découvrirez, par exemple, que les cichlidés ont l'habitude de mettre du gravier dans leur bouche, puis de le recracher derrière eux, et ce, plusieurs fois d'affilée, offrant un magnifique sujet de photo. Beaucoup sous-estiment l'importance de cet aspect. Une fois que vous connaissez vos animaux et leurs manies, vous avez toutes les cartes en main pour réaliser de magnifiques clichés.
Quel type d'appareil photo dois-je choisir ?
Un reflex mono-objectif (SLR) est idéal car le temps de déclenchement de l'obturateur est très court. Votre appareil doit également posséder un mode d'autofocus continu par lequel la mise au point se fait en permanence sur les sujets en mouvement. Les anciens bridges, eux, ne sont pas vraiment adaptés. Ces hybrides entre SLR et appareils photo compacts déclenchent souvent le flash trop tard : au moment où vous prendrez la photo, votre poisson sera déjà loin !
Ai-je besoin d'un trépied ?
Si vous pouvez prendre des photos chez vous à l'aide d'un flash externe, vous n'avez pas réellement besoin d'un trépied. Vous disposerez d'une lumière suffisante, et vos créatures aquatiques seront « figées » à la mise au point grâce à la rapidité du flash. Et puis, le trépied est un accessoire offrant peu de souplesse. Sans, vous réagirez mieux et plus vite aux mouvements de vos poissons. Vous devrez toutefois toujours tenir votre appareil photo parallèlement aux vitres.
Pourquoi ?
Parce que sinon, vous rencontrerez peut-être des problèmes de distorsion et de mise au point dus au verre et, dans ce cas, plus les vitres sont épaisses, plus l'effet est prononcé.
Comment puis-je éviter les reflets sur mes photos ?
Tout d'abord, vous devez tenir votre appareil photo parallèlement et aussi près que possible des vitres de l'aquarium. Des vêtements sombres ou un fond sombre peuvent aussi s'avérer utiles. Vous pouvez également attendre que le jour tombe pour que seul votre aquarium soit éclairé : vous constaterez ainsi moins de reflets. Cela dit, les reflets peuvent aussi venir des vitres latérales de l'aquarium. Il n'y a alors, malheureusement, aucune solution, si ce n'est de déplacer l'aquarium !
Certaines espèces de poissons sont-elles plus faciles à photographier ?
Bien sûr, celles qui ne nagent pas trop vite et qui vous laissent donc plus de temps pour vous préparer. Certaines espèces de poissons-chats, par exemple, ont tendance à s'attarder sur des pierres ou des racines et sont donc plus faciles à photographier. Il est, cependant, indispensable de s'armer de patience lorsque l'on souhaite prendre des photos de créatures aquatiques.
© Fotoschule des Sehens
Parce qu'on n'y parvient pas toujours du premier coup...
Exactement. Le plus important est de prendre du plaisir et de s'amuser à photographier ses animaux. Ne vous fixez aucune limite. La beauté d'un cliché ne se mesure pas à sa perfection. S'il vous plaît ou qu'il vous émeut, alors il est réussi, même s'il est un peu flou ou que l'éclairage n'est pas idéal !
Avez-vous un sujet préféré ?
Ma femme a pris quelques photos d'un hippocampe qui se trouvait dans un bassin d'eau salée d'un aquarium public. Il se cramponnait à une branche avec sa queue tout en se balançant d'avant en arrière, ce qui compliquait la mise au point. Mais ce sujet était passionnant, et quand ma femme a réussi le cliché, il était magnifique.


*
Peter Uhl et sa femme, Martina Walther-Uhl, dirigent une école de photographie appelée « Fotoschule des Sehens » à Isernhagen, en Allemagne.  Ils animent des séminaires et des ateliers dans toute l'Europe afin d'enseigner à des photographes amateurs différentes techniques, dont la façon de mettre en valeur des créatures aquatiques grâce à la lumière dans des aquariums privés ou de grands aquariums marins.

Pour plus d'informations, visitez le site :http://www.fotoschule-des-sehens.de/aquarium.php


 
Message de Tetra : un grand merci pour ce formidable entretien et pour les magnifiques photos que vous nous avez permis d'utiliser. Tous nos vœux de réussite pour vos futures photos ! 

AUTEUR: Tetra GmbH
DATE: 08.05.2017